BLACK AND WHITE STRIPES + TEDDY

blackandwhitestipes-1-766x1148

blackandwhitestipes-3-766x1148

blackandwhitestipes-4-766x1148

blackandwhitestipes-5-766x1148

blackandwhitestipes-15-766x1148

blackandwhitestipes-7-766x1148

blackandwhitestipes-16-766x1148

blackandwhitestipes-8-766x1148

blackandwhitestipes-10-766x1148

blackandwhitestipes-11-766x1148

blackandwhitestipes-13-766x1148

blackandwhitestipes-6-766x1148

blackandwhitestipes-14-766x1148

La 1ère question du jour est :

Comment s’habiller avec style mais décontraction le week end POUR MOINS DE 150 EUROS ?

C’est une interrogation que je retrouve souvent dans vos messages, alors il était temps que nous en parlions. J’ai une adoration pour les pantalons tailles hautes larges, car ils affinent la silhouette et on s’y sent comme dans un pyjama. Et le week end, la règle n°1 c’est le confort.

Pour équilibrer le look, une fois que nous avons élancé nos gambettes, rendu l’allure fluide et féminine et affiné la taille ( car le pantalon s’arrête bien au dessus des poignets d’amour), nous pouvons opter pour un crop top. J’avais envie d’un look sport donc j’ai préféré un pull court mais ample. Et pour celles qui n’aime pas es crops tops, la superposition avec une chemise plus longue serait tout aussi stylé.

Vous auriez pu pour une version plus chic, choisir un top court col roulé avec un blazer noir tout en gardant les baskets blanches ou pour être dans l’élégance totale des loaders. Mais le sujet c’est le week end donc, mon parti pris purement est décontract’ !!!

blackandwhitestipes-17-766x1148

Comme j’avais envie d’appuyer le coté sport/chic du look, j’ai enfoncé le clou avec une casquette en laine, un teddy aux finitions rayées, et des baskets montantes blanches.

Et là bien évidemment une seule question vous tarraude ? Le teddy que l’on voit partout depuis maintenant quelques années ? Quelle est son histoire ? Pourquoi l’appelle t’on le teddy ?

Voici une rétrospective de l’histoire du Teddy :

blackandwhitestipes-26-766x1148

Les origines du Teddy (le Varsity Jacket ou Letterman ) remontent à 1865 sur le campus de la prestigieuse université américaine Harvard. Cette année-là, l’équipe de baseball de l’université décide d’apposer un grand « H » sur les tenues des joueurs pour signifier l’appartenance à l’université. A l’époque, ils portent de longues chemises en flanelle.

blackandwhitestipes-18-766x1148

Au début du XXème siècle, la chemise en flanelle laisse place au pull ou cardigan de laine sur lequel on appose toujours une lettre pour montrer son appartenance à une université.

blackandwhitestipes-19-766x1148

blackandwhitestipes-23-766x1148

Quatre élèves de la Missourian Columbia University, habillées de letter sweaters, en 1928

C’est dans les années 1930 aux Etats-Unis que le Teddy naît sous sa forme actuelle : un blouson floqué d’un écusson représentant les couleurs d’un collège ou d’une université. Mais il n’est plus réservé aux sportifs, il est désormais une récompense décernée par le proviseur à un élève méritant. Ou comme sur la photo ci dessous par une jolie fille qui vient récompenser son sportif ! J’extrapole mais la photo me parait explicite. N’est ce pas ?

blackandwhitestipes-24-766x1148

Un authentique teddy vintage, aux alentours de 1946

Cette mode lancée par Harvard a ensuite dépassé les frontières de son campus, devenant une vraie institution dans tous les lycées et universités américaines. A chaque fois, le « Varsity jacket » est donné aux meilleurs élèves en guise de récompense.

blackandwhitestipes-25-766x1148

Un groupe d’élèves de la Mervo en 1954

Jusque dans les années 60, le Teddy garde cette même signification : c’est le blouson des bons élèves, des premiers de la classe.

blackandwhitestipes-20-766x1148

Dans beaucoup de films de l’époque, le Teddy  est d’ailleurs opposé aux « blousons noirs » portés par les « bad boys ». Par exemple, dans les films «Grease», «West Side Story» ou «American Graffiti», les Teddy sont portés par la jeunesse dorée et les blousons noirs par ceux qui sont considérés comme les  rebelles / méchants / voyous.

Le Teddy va ensuite recouvrir sa signification d’origine et que l’on connaît aujourd’hui : c’est le signe de reconnaissance des sportifs de l’école. Seuls les membres des équipes sportives de l’établissement (baseball, basket, football américain,…) portent désormais le teddy. C’est le cas dans la série « Glee ».

blackandwhitestipes-21-766x1148

Dans les années 80, quelques stars du show-business détournent la signification première du blouson. L’un des premiers à avoir popularisé le Teddy auprès du public européen est Michael Jackson, qui porte un Teddy avec un grand «M» dans son clip «Thriller» sorti en 1984.

blackandwhitestipes-22-766x1148

Le Teddy a traversé les époques, il incarne aujourd’hui l’idée de jeunesse et d’insouciance mais dans un esprit plus libre et rebelle. Il est partout, beaucoup de stars de la chanson américaine le porte et la plupart des créateurs l’on intégré dans leurs collections.

Dans la rue, sur les bancs d’école ou sur les podiums, le teddy est partout. C’est devenu un « basic » chargé de sens et d’histoire, même si sa signification d’origine a pratiquement disparu. Il y a désormais la coupe près du corps, il existe dans beaucoup de matières et finitions différentes, installé sur le vieux continent par des marques comme American College tout d’abord, et d’autres très variées comme The Kooples, H&M, 3Suisses, etc.

blackandwhitestipes-27-766x1148

blackandwhitestipes-28-766x1148

blackandwhitestipes-29-766x1148

Et vous, le teddy, vous pratiquez ?

A demain pour la suite, 

KISS & TELL,

Emma Easton

RETROUVEZ MON LOOK EN DETAILS

Pantalon rayé noir et blanc, 25€,  Zara, SHOP ICI

Baskets montantes, Zara, SHOP ICI

Pull blanc, American Apparel, SHOP ICI

Casquette, American Apparel, SHOP ICI

Teddy, American Apparel, SHOP ICI

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.