FALLIN FOR POSSESSION

Le Photographe Sandro Giordoan vient de publier sa dernière série,  intitulé ‘ In extremis’,  les clichés représentent des gens dans une position délicate et redoutée : la chute, mais pas la chute en elle même, c’est l’atterrissage qui est le sujet de prédilection de Sandro… Et ça fait mal !

Méticuleusement organisé et stylisé, il capture ses sujets dans des positions maladroites et insupportablement inconfortables entourés de leur monde et leurs « outils » toujours avec un objet dans la main.

Selon Giordoan, la série pointe du doigt l’empressement des gens à sauver leurs biens matériels avant d’ assurer  leur propre sécurité.

Il s’est inspiré de son histoire, c’est après un accident de vélo , qu’il perd 30 % de la fonction de sa main droite, à cause d’un objet qu’il n’a pas lâché durant sa chute. Il a sauvé l’objet par simple réflexe conditionné avant lui.

fallinforfashion-4-522X522

Giordoan shoot avec humour seulement des acteurs professionnels avec lesquelles ils jouent « de » et « avec » leurs potentiels de contorsion. Quand je regarde ces photos j’ai un sentiment de rire un peu coupable… un manque d’empathie terrible. Mais cette idée déjantée, lorsqu’on comprend le parcours de Sandro a été « une mise à plat » salvatrice. Son but en rire : et il nous fait rire par l’extravagance improbable des situations.

J’ai juste trouvé dommage qu’il n’y ait pas plus d’homme en images. Pourquoi ne faire tomber que des femmes ou presque Mr Sandro ?

Bref, faites gaffe à la marche…

fallinforfashion-2-522X522

fallinforfashion-3-522X522fallinforfashion-6-522X522

fallinforfashion-7-522X522

fallinforfashion-9-522X522

Retrouvez l’intégralité des clichés de Sandro ICI

Alors, qu’en pensez vous ?

A demain,

Emma.E

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.