HELLO SAILORS !

 

 LE STYLE MARIN :

« ANCRÉ » DANS LA MODE

 

shootinkate4-hellosailorsune-522x782

 

shootinkate4-hellosailors2-522x1244

shootinkate4-hellosailors3-522x250

shootinkate4-hellosailors4-522x926

 

Copiée, détournée, sublimée, la tenue du marin est passée, de 1850 à nos jours, du pont des navires au podium des défilés de mode. Quels en sont les codes, les emblèmes, les formes ? Quand l’uniforme de la Marine a-t-il inspiré une mode civile ? Et comment? 

L’uniforme est un signe de distinction sociale envers les civils, envers les autres. L’uniforme modifie le rapport au corps : il le cache, le camoufle, le supprime, l’engonce, le contraint, le marque, l’esthétise.

L’ uniforme de marin, est porté traditionnellement par les hommes d’équipage enrôlés dans la marine. Aux États-Unis, le premier uniforme standard est commercialisé en 18171.

Cet uniforme est plus tard adapté aux enfants, une mode qui sera largement suivie.

 Retour aux origines 

C’est par décret en date du 27 mars 1858 que l’uniforme des matelots est réglementé pour prendre petit à petit la silhouette actuelle. Le tricot rayé était déjà blanc à rayures bleues indigo composé de 20 rayures sur le torse et dans le dos avec une largeur de 1cm comme aujourd’hui.
Pour les rayures ? On dit qu’il est plus facile de repérer un homme tombé à la mer avec des rayures. Toutefois c’est Coco Chanel qui démocratise ce haut à Deauville, qui devient avec les années un véritable accessoire de mode.

Dans les années 60 c’est Yves Saint-Laurent qui, dès sa première collection « matelot », l’introduit véritablement dans le monde de la haute couture. Jean-Paul Gautier, lui, ne la quittera jamais à partir des années 80 : le couturier ne cesse de la revisiter, avec différentes matières et formes.

yvessaintlaurentdeneuverobemarin1966-522x663

Catherine Deneuve en robe marinière Yves Saint Laurent, 1966

gautiermodedefilemariniere-522x723

Du côté des stars, Jean Seberg en porte une dans « A bout de souffle », Brigitte Bardot dans le « Mépris » et de nombreuses personnes connues telles que John Wayne, Pablo Picasso s’habillent en rayé quotidiennement.

shootinkate4-hellosailors6-522x522

photostarmarinière-522x522

Passant du pont des navires aux tapis rouges et défilés de mode, l’uniforme marin fait couler beaucoup « d’ancres »…

Oyé moussaillons !! Que celui ou celle qui n’a pas dans sa garde-robe un caban,une casquette, un bonnet, pull marin :  regarde cette vidéo, c’est un reportage sur l’exposition qui a eu lieu au Musée de la Marine en 2009 … « Les marins font la mode » nous raconte comment l’uniforme de la marine nationale, a, progressivement investi les paysages urbains et les défilés de mode…  L’un des premiers vêtements d’homme devenu une histoire de femmes.

museedelamarinemarin-522x378

On se rapppelle aussi de Popeye,Donald, la publicité Gautier… encrée aussi dans l’inconscient collectif..

photodonaldpopeye-522X743

 

   Petit Bateau, [brand=4294946101]Armor Lux [/brand] ouSaint James en ont fait leur pièce phare. Les grandes enseignes se sont également emparées de l’uniforme marin en le réinterprétant au grès des saisons et des tendances., et il n’est pas rare d’en dénicher chez H&M ou Zara. La marinière est devenu un basique pour tous les âges, pour tous les sexes La casquette, ou le bonnet (ou bachi). Le couvre-chef peut porter une inscription, renseignant le plus souvent de quelle marine nationale le matelot fait partie, ou bien le nom du navire auquel il est affecté.
  • Le col marin

N’oublie pas que la tradition veut que touchertoucher le pompon d’un bonnet de marin porte bonheur!Toucher le pompon rouge d’un marin Toucher le pompon d’un bonnet de marin porte chance : la tradition le dit. Mais d’où vient cette croyance ? Il est vrai que devant les dangers de la mer, le tempérament et le courage ne suffisent pas toujours. Un petit coup de pouce de la providence est parfois nécessaire : la chance accompagnerait donc le marin. Une autre explication avance que cette tradition serait née dans les ports et les « lieux de plaisir » fréquentés par les marins : voler le pompon d’un marin français était alors un sacré trophée, une sorte de porte-bonheur pour qui y parvenait, de haute lutte, cela va de soi … Et donc aujourd’hui, atteindre le toupet rouge, c’est peut-être une autre manière d’être symboliquement « celui qui a décroché le pompon »…

Dans la publicité  amis aussi les grands créateurs comme cette réinterprétation  chicissime de l’imprimé marinière sur Kate Moss…

photofessesmariniere-522x743

marinierekatemossfourrure-522x891

marinierechanelpub-522x723

D’autres marques ont fait de la mode marine leurs signatures

Petit BateauArmor Lux ou Saint James en ont faits leurs pièces phares et ADN de marque. Les grandes enseignes se sont également emparées de l’uniforme marin en le réinterprétant au grès des saisons et des tendances, et il n’est pas rare d’en dénicher chez H&M ou Zara. La marinière est devenue  un basique pour tous les âges, pour tous les sexes comme la casquette, ou le bonnet (ou bachi).

Pour finir, n’oubliez pas que la tradition dit que toucher le pompon d’un bonnet de marin porte bonheur!

petitthouars-250x167

Mais d’où cette superstition vient elle ?

 Il est vrai que devant les dangers de la mer, le tempérament et le courage ne suffisent pas toujours. Un petit coup de pouce de la providence est parfois nécessaire : la chance accompagnerait donc le marin. Une autre explication avance que cette tradition serait née dans les ports et les « lieux de plaisir » fréquentés par les marins : voler le pompon d’un marin français était alors un sacré trophée, une sorte de porte-bonheur pour qui y parvenait, de haute lutte, cela va de soi … Et donc aujourd’hui, atteindre le toupet rouge, c’est peut-être une autre manière d’être symboliquement « celui qui a décroché le pompon »…

Vous me direz  que l’on croise plus de marinières anonymes aujourd’hui  que des marins…

A demain,

Kiss & Tell, Emma

 RETROUVEZ LES PIECES VUES SUR MON LOOK

Chemise de son amoureux bleu, ou chemise oversizé chez American Apparel , SHOP HERE

Pantalon en soie bleu Mango, SHOP HERE

Converse, converse.com, 60 euros

Lunette de soleil,

Gilet marin, Petit Matelot, av. de la Grande armée, Paris

Sac Hipanema, hipanema.com, 70 euros

Cravate  « ASCOT » , Thurnbull & Asser, 90 euros, SHOP HERE

0 Comments

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.