LIKE A MAN (chapter 7/7) : LET’S BE SUITED

likeaman-7-10-1281x1919 likeaman-7-2-1281x1919 likeaman-7-11-1281x1919

« Je me suis marié parce que ça donnait le droit à un costume pur laine et des chaussures en cuir : voilà où ça mène l’élégance. » Michel Audiard

likeaman-7-12-1281x1919 likeaman-7-22-1281x1919 likeaman-7-3-1281x1919 likeaman-7-7-1281x1919 likeaman-7-9-1281x1919

LES DETAILS

likeaman-7-13-1281x1919 likeaman-7-14-1281x1919 likeaman-7-15-1281x1919 likeaman-7-16-1281x1919 C’est aujourd’hui le denier volet de notre thématique « LIKE A MAN ». Et ça ne vous avez pas échappé, la silhouette clef masculine manquait : le costume noir (la petite robe noire version MR)…. Je ne pouvais donc clore cette semaine sans entrer dans cette peau, celle du costard. J’ai essayé en jouant sur les détails avec les noeuds papillon de vous guider vers une version plus féminine et casual. Même si la simplicité du « brut »aurait pu être l’option et  le look n’en aurait pas pour autant été moins féminin.

Mais d’ailleurs d’où vient le « costume » ?                                    Quelle est son histoire ?

L’étude des origines et évolutions du costume fait surgir de multiples approches et interprétations. On considère généralement qu’il existe deux phases dans son histoire : la première correspond à la période dite du « costume impersonnel », des origines au xive siècle. S’ouvre ensuite celle du costume dit « personnalisé ».

À travers 10 000 ans d’histoire humaine, les modalités vestimentaires se réduisent à cinq principaux archétypes :

« Le costume drapé » : consistant dans l’enroulement d’une peau ou d’une pièce d’étoffe autour du corps (chendjit égyptien, pagne, himation grec, pareo tahitien mais aussi sari et sarong).

« Le costume enfilé » : fait d’une pièce (de peau ou de tissu) trouée pour permettre le passage de la tête et des épaules (paenula romaine, huque du Moyen Âge, poncho mexicain).

« Le costume cousu et fermé » : composé de plusieurs pièces d’étoffe assemblées et comportant des manches (chiton grec, tunique ionienne, gandoura, blouse et chemise).

« Le costume cousu et ouvert » : composé de plusieurs pièces d’étoffe assemblées dans le sens de la longueur, croisé sur le devant et superposé à d’autres vêtements (caftan asiatique, redingote européenne).

« Le costume fourreau » : ajusté près du corps, surtout aux jambes, ancêtre du pantalon et pièce de costume typique des cavaliers et des nomades, jamais porté seul et composant un binôme avec le caftan qui lui est complémentaire. Ces modèles vestimentaires ont été inventés dans différentes régions du globe et disposent donc d’origines géographiques et culturelles très diverses. Ils reflètent les valeurs, croyances, mœurs et besoins des peuples qui les ont créés. S’ils ont pu, par la suite, être mélangés au cours de l’histoire, ils ne se sont pas toutefois pas toujours succédé chronologiquement.

« Oui, l’habit ça flatte toujours ; et ce n’est pas moi qui suis élégant, c’est mon costume. » Marcel Pagnol

Le costume a traversé les temps mais aussi le miroir, car nous avons toutes aujourd’hui notre costume noir, et toutes les occasions sont bonnes pour qu’il nous accompagne : dépareillé avec des ballerines, mocassins, baskets ou en total look avec escarpin… C’est une silhouette versatile efficace incontournable !

Ce qu’il faut retenir :

Le masculin se conjugue parfaitement au féminin

– N’hésitez pas à contraster vos silhouettes avec des baskets blanches

– En guise de ceinture j’ai tout simplement accroché deux noeuds papillons réglables pour en faire une ceinture et j’ai fait la même chose sur la tête !

– Les prix du PAP masculin sont globalement 15% moins chers que chez les femmes donc n’hésitez sur des pièces essentielles et atemporelles (chemises blanches, pull, veste, manteau, etc…). Et ça ne durera pas !

Pour les amatrices de minimalisme vestimentaire souvent il est plus simple de trouver chez l’homme des versions sans chichis ou sans trop de sophistication dénaturante. Exemple : la marinière, vous la trouverez en version avec brillants chez les femmes tandis que vous la trouverez brute chez l’homme.

Tentez l’expérience et revenez très vite me dire que vous êtes étonnées et conquises.Mon costume vient de chez Zara Man, ainsi que les noeuds papillons, et en l’enfilant c’est une expression « tailler un costard » qui revenait comme un refrain. Pourquoi avait on associé le costume à ses critiques ?  En attendant de répondre à cette question je vous laisse avec ma version du costume parfait , ou devrais je dire de l ‘homme parfait portant le costume.

likeaman-7-17-1281x1919

likeaman-7-18-1281x1919

Je ne pouvais m’empêcher de finir par une photo de l’affaire Thomas Crown ! C’est la virilité stylée à l’état pur !

KISS & TELL, Emma Easton

RETROUVEZ MON LOOK EN DETAILS

Pantalon de costume, Zara Man, SHOP ICI

Veste de costume coordonné, Zara Man, SHOP ICI

Chemise noire, Zara Man, SHOP ICI

Baskets montantes blanches, Zara Man, SHOP ICI

Noeud Papillon, Zara Man, SHOP ICI

Casquette rouge, American Apparel, SHOP ICI

1 Comment
  • Milex
    octobre 7, 2014

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.