MICK JAYET, A SOUL CATCHER

Mick Jayet est né en Auvergne en 1970. Dès l’âge de treize ans, il se passionne pour l’âme des objets et commence ses premières photographies de natures morte. Après sa formation, il monte à Paris pour approfondir ses connaissances auprès des plus grands noms de la photographie (Peter Mandereau, Andrew McKim, Denis Chapouillet, etc…) sur des projets studio pour le monde de la mode.

Pendant plus de dix années de travail et de recherche, il affine son goût pour la technique au service du détail et la mise en scène de natures mortes, avec le soucis de révéler non seulement l’âme du sujet photographié mais aussi celui de son ou de ses créateurs. Ce travail d’orfèvre de la lumière a permis à Mick Jayet de devenir aujourd’hui un acteur incontournable de la photographie de luxe pour les plus grandes marques de bijoux (Cartier, Degrisogono, Van Cleef & Arpels, YSL…), de montres (Hublot, Chopard, Cartier…), de parfums (Van Cleef & Arpels, Roger & Gallet, Fendi, Narciso Rodriguez…)

Observateur des signes de l’urbanité de sa ville, Mick Jayet poursuit à Paris un travail de recherche personnel autour de la question du collectage et du recyclage d’objets jetés, donnés, remisés… Il met ses compétences de professionnels du détail au service de ces objets qui l’obsèdent et que nous avons l’habitude de regarder avec distance.

2014 -ARTISTES EN VANITÉS

Pour ce projet, Mick Jayet s’est rapproché d’artistes, peintres et sculpteurs. Il a décidé de collecter les ‘déchets’ issus de leurs créations. Il peut s’agir d’un tube de gouache non réutilisable, de morceaux de pastels trop petits pour le travail de l’artiste, de scotchs délimiteurs…

Mick Jayet plonge ces éléments sous le feu de ses projecteurs pour réaliser dans son carré de lumière la photographie d’une nature morte qui raconte l’intimité du plasticien pendant son acte créatif.

mick-jayet-2-522x647
Tube de gouache provenant de l’atelier de Florence Reymond

mick-jayet-3-522x392
Découpe de Femmes Idéales provenant de l’atelier de Piotr Barsony

mick-jayet-4-522x367
Pastels provenant de l’atelier de Julien Colombier

TRI SELECTIF ­

Le tri des déchets et la collecte sélective sont des actions consistant à séparer et récupérer les déchets selon leur nature, à la source, pour éviter les contacts et les souillures. Ceci permet de leur donner une « seconde vie », le plus souvent par le réemploi et le recyclage évitant ainsi leur simple destruction par incinération ou abandon en décharge et, par conséquent, de réduire l’empreinte écologique.

mick-jayet-4b-522x407
Planche de déchets propres « Veolia »

METROPOLIS

Metropolis est un film expressionniste de science-fiction allemand réalisé en 1927 par Fritz Lang. En 2026, Metropolis est une mégapole dans une société divisée en une ville haute, où vivent les familles dirigeantes, dans l’oisiveté, le luxe et le divertissement, et une ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville et sont opprimés par la classe dirigeante.

mick-jayet-5-522x379
« les 30 ans du maquillage » YSL

mick-jayet-6-522x439
Mosaïque de rouges à lèvres YSL

mick-jayet-7-522x372
Architecture de rouges à lèvres YSL pour le Stiletto

FETICHE

Dans les cultures primitives, le fétichisme désigne l’adoration d’idoles ou d’objets fétiches censés être dotés d’un pouvoir. Chez le fétichiste, l’excitation est provoquée par les émotions et les sens au regard de l’objet.

mick-jayet-8a-522x410
Collection 2012 montres Dior

mick-jayet-8b-522x559
Planche chromatique pour Monoprix

mick-jayet-8c-522x348
Box Roger Vivier pour le Stiletto (collection la MEP)

GRAS

En 1921, Bernard-Albin Gras crée à Paris une gamme de lampes pour l’industrie et les bureaux d’études. La lampe GRAS, dont le brevet sera racheté par la société RAVEL en 1927, est étonnante par son ergonomie et la simplicité de sa mécanique -ni vis, ni soudure-qui lui confère une robustesse à toute épreuve.

La lampe Gras va rapidement intéresser de nombreux architectes et décorateurs français dont Le Corbusier qui sera un des premiers diffuseurs de ces luminaires d’abord dans son cabinet d’architecte puis dans la plupart de ses chantiers.

mick-jayet-9a-522x456

mick-jayet-9b-522x413
Images pour le livre « Lampes Gras » de Didier Teissonière, éditions Norma

1 Comment
  • Regina V. Bregon
    septembre 26, 2014

    Thanks to my father who informed me on the topic of this blog, this weblog is actually
    remarkable.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.