MIES VAN DER ROHE : « LESS IS MORE »

derrohe-2-1000x900derrohe-3-1000x900

Mies van der Rohe 1886-1969

Parmi tous les architectes de la première moitié du XXe siècle, il est, avec Le Corbusier et Frank Llyod Wright, l’un des plus grands dont le langage autant que les théories ont inspiré profondément leurs contemporains.

Cet ancien directeur de l’école du  Bauhaus qui quitta l’Allemagne nazie en 1938 pour les Etats Unis, trouvera l’essence de son style dans la recherche d’une architecture claire et raisonnée, qui ne laisse rien au hasard, conjuguant des formes simples et rigoureuses.

Les réalisations de Mies témoignent de l’intérêt qu’il porte au rapport intérieur-extérieur. L’espace extérieur est en effet considéré comme un prolongement de l’espace intérieur si bien que ses bâtiments s’intègrent parfaitement à la ville comme à la nature.

Célèbre pour son « Gott steckt im Detail » (Dieu est dans le détail) et sa reprise du « Less is More » (moins c’est mieux), Mies van der Rohe crée des espaces diaphanes, contemplatifs par une architecture basée sur une utilisation luxueuse et raffinée des matériaux industriels et la distinction et l’affirmation du binôme structure-enveloppe.

derrohe-20-1000x900

L’utilisation intensive du verre et de l’acier est une caractéristique constructive de l’architecte.

Seagram Building – 375 Park Avenue, New-York  – 1954-58

derrohe-4-1000x900derrohe-22-1000x900derrohe-5-1000x900derrohe-6-1000x900

Le Seagram Building (bâtiment qui abrite des bureaux sur trente-huit étages) ouvrant sur Park Avenue à New York, construit en collaboration avec l’architecte américain Philip Johnson, le prouve parfaitement. La particularité de cette construction réside en ses éléments structurels. Pour répondre à la contrainte technique du code de construction américain, les poteaux porteurs sont en béton armé ignifugé. Mais le souhait de l’architecte était d’utiliser une ossature métallique et de la montrer. La structure visible est donc simulée et signifiée par des poteaux métalliques qui filent verticalement sur la façade et confèrent à la composition son allure élancée. Le bâtiment se présente comme un parallélépipède de couleur bronze posé sur sa plaza en granit.

Crown Hall – Chicago – 1956

derrohe-8-1000x900derrohe-9-1000x900derrohe-10-1000x900

Achevé en 1956, le bâtiment du Crown Hall de l’Illinois Institute of Technology à Chicago est l’une des œuvres majeures de l’architecte Mies van der Rohe. Caractéristique du Style international, ce projet veut mettre en valeur les volumes par des surfaces extérieures lisses et sans ornementation. Ici, toutes les possibilités offertes par le béton, l’acier et le verre sont utilisées.

La rénovation achevée en 2005 a permis le sauvetage du bâtiment ainsi que de nombreuses modifications notamment en matière d’accessibilité et de fonctionnalité, de performance énergétiques et de protection de l’environnement.

 

Nouvelle galerie nationale, Berlin – 1968

derrohe-11-1000x900

C’est l’une des dernières œuvres de l’architecte. Ce musée abrite les collections d’art moderne du XXesiècle. D’une grande simplicité, le bâtiment est un pavillon de métal et de verre posé sur une grande terrasse, support aux œuvres notamment d’Henry Moore, Richard Serra et d’Alexandre Calder. À l’intérieur, le pavillon est entièrement vide, ni murs porteurs, ni poutres, seuls la matière et la lumière donnent vie à l’espace ; les salles d’exposition utilisent le soubassement habillé de granit. L’élégance minimaliste du projet et la prouesse technique et architecturale en font l’un des chefs-d’œuvre du maître.

 

Fauteuil Barcelona – 1929

 

derrohe-1-1000x900

 

À l’occasion de l’Exposition universelle de Barcelone de 1929, l’Allemagne demande à Mies van der Rohe de créer un fauteuil élégant, confortable et solide pour accueillir le Roi et la Reine d’Espagne lors de leur visite au pavillon allemand.

Son fauteuil Barcelona est devenu une icône du modernisme conjuguant la beauté de la forme adaptée à la fonction. Il puise son inspiration des modèles antiques de chaises en X, d’où son pied aux formes très fluides en métal chromé.

Et il reste pour moi, un objet d’art à vivre…

derrohe-12-1000x900derrohe-13-1000x900

Et voilà en images, ses créations les plus connus qui restent aujourd’hui des Must du design moderne.

derrohe-14-1000x900derrohe-15-1000x900derrohe-16-1000x900derrohe-17-1000x900derrohe-19-1000x900

A demain pour la suite,

KISS & TELL,

Emma Easton

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.