MY FLIGHT JACKET – PART 1/3

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-2- 31-590X467

Commençons par la pièce clef, celle qui se voit le mieux, elle est atemporelle, essentielle dans tout dressing idéal et parfaite pour l’hiver : c’est le « bomber » ou encore la « flight jacket » de chez Alpha Industries.

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-tt-width-590-height-393-bgcolor-ffffff

Porter une histoire…. 

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-24-590X467

Il a su transcender ses origines et son utilisation première pour devenir une icône de la culture pop et de la mode pour homme et femme. De nombreuses pièces du vestiaire masculin d’aujourd’hui ont pour origine des vêtements militaires du passé et le bomber peut être considéré comme un exemple type de la transition du monde militaire vers le civil.

 Voici l’ histoire : du MA-1

Le MA-1 fut designé par l’US Air Force et historiquement produit par Dobbs Industries (qui plus tard deviendra Alpha industries) sous la spécification MIL-J-8279. Il est à l’origine fait d’un nylon de haute qualité pour son extérieur et sa doublure. Entre ces deux couches de nylon vient s’intercaler une autre couche de laine destinée à tenir chaud. Après quelques années, cette dernière sera remplacée par une couche de polyester, bien plus légère et qui conserve mieux la chaleur. Si les deux modèles étaient très proches, le MA-1 a subi plusieurs changements par rapport à son aîné le B-15.

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-2-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-25-590X467

Le col en mouton interférait avec le harnais du parachute, il fut alors remplacé par un col en tricot (coton ou laine). Sur certains modèles (à partir des années 1960), la doublure fut choisie dans un orange bien voyant, en cas de survie du pilote lors d’un crash.

L’Apha MA-1 est la version commerciale du MA-1, celle que nous appelons bomber et qui reste la plus populaire aujourd’hui. Etant donné que ceux qui équipaient les militaires étaient soumis à des normes “gouvernementales”, plusieurs caractéristiques ont été modifiées/rajoutées lors de sa mise sur le marché, puis ont persisté au fil des années. Elles n’altèrent pas son apparence qui est resté quasiment identique. Ainsi la résistance à l’eau, l’abandon de la laine pour de l’acrylique au niveau du col, les changements de doublures ont été adoptés pour faire du MA-1 une veste de tous les jours.

LE MA-1 DANS LA CULTURE POPULAIRE

En 1954, Marilyn rend visite aux militaires , et le blouson devient un mythe

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-4-590X467

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-5-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-6-590X467

La veste rendit de fiers services à ses soldats depuis sa création, et la guerre du Vietnam (alors télévisée contre l’opinion publique des Etats-Unis) contribua malgré elle à populariser la veste sur le territoire américain. Le MA-1 devint alors un blouson recherché, ainsi Alpha Industries commençât à le commercialiser au grand public ainsi qu’à d’autres armées européennes. Il devint alors populaires chez les jeunes de l’époque et resta lié à la culture pop internationale. A cette époque, un des mouvements les plus importants est les mods dont des dissidents forment le mouvement skinhead. Nous sommes en Angleterre, et les jeunes s’identifiant à ce nouveau courant adoptent le blouson, l’appréciant pour sa versatilité et sa simplicité, le portant avec des jeans très serrés et des Dr Martens montantes.

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-7-590X467

Comme les créateurs ont commencé très tôt à prendre des notes sur les cultures urbaines d’outre-Manche, c’est au cours des années de la fin des années 70 que le bomber va alors commencer à se détacher de la mauvaise image qu’on lui prête, celle du blouson officiel des skinheads.

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-3-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-15-590X467

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-10-590X467

Il fait donc ses premiers pas à Hollywood avec Steeve McQueen (Le Chasseur, 1980), puis confirme quelques années plus tard avec Tom Cruise (Top Gun), De Niro, Stallone,et beaucoup d’autres acteurs iconiques, entrant dans le dresscode de la jeunesse de l’époque.

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-8-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-9-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-11-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-12-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-13-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-14-590X467

Même s’il faut le reconnaître, c’est dans ses années que le MA-1 va changer de dimension, commençant à apparaître dans des magazines de modes et voyant de nouveaux horizons culturels tels que le hip-hop voir le jour. C’est dans les tenues larges à base de baggies que les MC vont s’approprier cette pièce.

Le bomber a sur évoluer toute en gardant ce qui a fait son succès. De nos jours, il est une source constante d’inspiration pour les marques de haute-couture comme celles de prêt à porter qui le modifient, le personnalisent à leur guise (pour le meilleur comme pour le pire, car c’est sa simplicité fonctionnelle et son histoire qui fait sa beauté).

Alors cette pièce qui fut autrefois créée pour combattre les températures les plus extrêmes et voler à haute altitude est désormais un basique que l’on retrouve chaque année dans les collections des marques du monde entier, quelle que soit leur provenance, et il ne montre aucun signe de déclin. Bien au contraire et les stars ne s’y trompent pas, elles veulent l’original, elle veulent un ALPHA INDUSTRIES !

alpha-industries-ma1-blouson.jpg-16-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-17-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-18-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-19-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-20-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-21-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-22-590X467alpha-industries-ma1-blouson.jpg-23-590X467

Maintenant que le bomber n’a plus de secret pour vous je vous laisse découvrir la collection de flight jacquets signés Alpha Indutries qui chaque année s’enrichit de coloris et finitions pour répondre aux exigences des puristes et des fashionistas les plus redoutables…

Et parlons prix, elle se commande sur internet, et vaut 125 $ chez Alpha Indusries, et 130€ à Paris chez Doursoux (la boutique de surplus militaire) ou directement sur Doursoux.com

Je vous dis à tout à l’heure pour la suite du décryptage du look,

KISS & TELL,

Emma Easton

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.