SPORTSWEAR OBSESSION

greyconfortarea-1-1324x1984

greyconfortarea-2-1324x1984

greyconfortarea-3-1324x1984

greyconfortarea-4-1324x1984

greyconfortarea-5-1324x1984

La tendance sport/chic/ casual au quotidien n’est pas prête de laisser la main. En regardant les défilés homme ou femme 2015, le CONFORT devient une priorité artistique chez les créateurs. Et je vous avoue que ça me ravit.

LE CONFORT, MAIS PAS SANS STYLE

Une des mes actrices fétiches est Katharine Hepburn, au delà de sa modernité stylistique incontestable, son style savait entremêler tel deux aimants inséparables : la sophistication féminine à la décontraction masculine. Et ça, ça me botte !!!!!

greyconfortarea-15-876x492

greyconfortarea-16-876x492

greyconfortarea-17-876x492

Vous me direz que de là à porter un jogging au quotidien, il y a du chemin. Mais je ne fais pas ce parallèle par hasard, car avec quelques astuces on peut « détourner » la fonction première du jogging pour qu’il devienne un allié de choix confortable. L’expression de « chic et sport », qui est devenu le slogan de Ralph Lauren, met en avant précisément cet argument. Je choisis le jogging pour le coté sport et un manteau blanc oversizé coordonné à une chemise blanche pour le coté chic. J’opte pour des accessoires, lunettes et sac qui tranchent, car j’aime le quatuor  gagnant de cet hiver : le bleu « Klein-quant », le gris « chiné/chic », le blanc et noir indispensable !

D’ailleurs en parlant d’obsession du sportswear, que faut il retenir pour cet hiver ?

Obsession n° 1 : le bermuda d’hiver

Le bermuda expose son look hipster version amish, pour redessiner la silhouette et montrer nos gambettes, en toute modération. Exposant la chaussette ou la botte, il nous donne des airs de grande gamine, une ligne d’adolescente un brin garçonne, revisitant le thème du cross-gender sur le ton de l’humour…

Obsession n° 2 : le cuir sport

Oubliez le jogging « fesses qui pendent » en coton et le coupe-vent en synthétique : en 2014, les éléments du vestiaire sportif se déclinent en version cuir pour renouveler le dictionnaire du sportswear. Du jogging au short en passant par le sweat, tous les représentants du genre ont subi un relookage énergique pour gagner en élégance et nous suivre jusqu’au bureau !

Obsession n° 3 : le bleu Klein

C ‘est LA couleur de l’hiver prochain. Proche de la pourpre cardinale et de l’améthyste, il est chargé en pigments, porteurs d’énergie et de spiritualité. Dernière couleur du spectre, il symbolise la fin du cycle coloriel. C’est dire si cette couleur chargée de noblesse saura former les mariages les plus royaux avec d’autres teintes élégantes comme le poudré, le gris ou le kaki !

Obsession n° 4 : le carreau

Le carreau, toujours omniprésent, se la joue accumulation cette saison. Privilégiant les effets géométriques et optiques, il revendique haut et fort son identité graphique. Électrisant le champ visuel tel un tableau de Victor Vasarely, il attire à coup sûr les regards, jusqu’à nous en faire perdre nos repères…

Obsession n° 5 : le néo sweat

Cropped, over size, bouffant, le sweat-shirt explore de nouvelles dimensions. Il se pare aussi de nouvelles matières comme le néoprène ou le simili cuir et soigne même ses revers avec des intérieurs en gratté, en fausse fourrure ou en toile matelassée… Bref, jouant la rupture des codes, le sweat nouvelle génération booste nos silhouettes tout en douceur.

Obsession n° 6 : la chaussette

La chaussette, une obsession hivernale ? Quoi de plus logique ? Sauf que, la saison prochaine, elle s’en donnera à cœur joie pour devenir l’une des pièces maîtresses de nos panoplies. Totalement décomplexée, elle se laisse voir sous nos pantalons roulottés et affiche des couleurs vibrantes, agencées en graphismes exubérants.

Obsession n° 7 : le sac objet

Rigidifiant ses contours, le sac gagne en tenue pour devenir un véritable objet de désir : tantôt porté en contrepoint d’un look loose sport, tantôt affiché comme un accent de raffinement dans un esprit couture et Art déco rétro, ce bel objet en soi s’exhibe sur toutes les silhouettes comme un élément de décoration itinérant.

Obsession n° 8 : sneakers vs trotters

Rivalisant de couleurs et de styles pour mieux nous séduire, la sneaker et le trotter seront en tout cas les complices de notre dynamisme hivernal. Si la première nous fait rebondir avec ses semelles Air taillées pour la course, l’autre n’hésite pas à nous faire monter d’un cran avec ses petits talons qui claquent et fusent sur les trottoirs pluvieux. Le mieux ? Craquer pour les deux et les utiliser en rupture avec le reste de la silhouette, pour de nouvelles postures modes totalement décalées…

Obsession n° 9 : béret vs bonnet

Entre le bonnet et le béret, là encore, le match sera musclé. Si l’un évoque la résistance au système et le refus de l’ordre établi, l’autre au contraire, rentre dans les rangs pour mieux souligner nos envies de french touch… Anarchie ou nostalgie ? Côté cogitations sous le chapeau, les stylistes ne se sont pas payé nos têtes !

Obsession n°10 : Le naturel revient au galop 

Question make up, cette tendance de la mobilité d’esprit sportif nous ramène à l’essentiel aussi au niveau beauté. Donc optez pour une naturelle pétillant, n’oubliez pas que votre sourire est votre plus beau maquillage !!!

Voilà pour aujourd’hui je reviens en fin d’après midi pour vous donner des idées shopping correspondant à chacune de mes obsessions. N’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires, pour que je puisse y répondre en images. Quelle intéractivité me direz vous !!!! :-))

KISS & TELL,

Emma Easton

RETROUVEZ MON LOOK EN DETAILS

Pantalon côtelé – patte d’éléphant, Zara, 39€, SHOP ICI

Chemise blanche qui ne se repasse pas, Brooks Brothers, SHOP ICI

Tennis blanc semelles compensées, Asos,30€, SHOP ICI

Manteau ample, Asos, existe en 3 couleurs, SHOP ICI

Lunettes avec verres bleu miroirs, 15€, SHOP ICI

Sac, New Look bleu Klein, 22€, SHOP ICI ou 11€ SHOP ICI

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.