THE STORY 1 : NEOPRENE, FROM FUNCTION TO FASHION

neoprene-functionfashion-3-820x1270-neoprene-functionfashion-7-820x1270-neoprene-functionfashion-10-820x1270-neoprene-functionfashion-11-820x1270-neoprene-functionfashion-13-820x1270-neoprene-functionfashion-14-820x1270-neoprene-functionfashion-18-820x1270-neoprene-functionfashion-20-820x1270-neoprene-functionfashion-21-820x1270-neoprene-functionfashion-5-820x1270-neoprene-functionfashion-8-820x1270-neoprene-functionfashion-4-820x1270-neoprene-functionfashion-23-820x1270-neoprene-functionfashion-12-820x1270-neoprene-functionfashion-17-820x1270-neoprene-functionfashion-15-820x1270-

Va y avoir du sport !… On oublie le coton et la soie et on passe à la combi de plongée. Du sweat à la robe, du pantalon au blouson, cet hiver et les saisons prochaines, les créateurs nous veulent en Néoprène.

Quelle est son histoire ?

Il existe depuis les années 30 et compte parmi les inventions les plus fameuses du géant américain de la chimie DuPont de Nemours, également à l’origine du Lycra et du Nylon. Mais, pas follement attirant de prime abord – noir, gris ou bleu, rigide –, on imaginait mal le néoprène finir sur un podium.

À L’ORIGINE

Au milieu des années 1920, les prix élevés du caoutchouc incitent les industriels à lui trouver une alternative synthétique. En 1930, un chimiste de l’entreprise américaine DuPont découvre le Néoprène (appelé Duprène à l’époque). Grâce à sa résistance aux produits liquides, il s’utilise pour isoler les lignes de téléphone, les tuyaux, etc. Seul problème : une odeur nauséabonde. Il faut alors revoir sa fabrication pour faire tomber cet obstacle à la commercialisation de masse. C’est chose faite à la fin des années 1930, et bientôt le Néoprène infiltre la vie quotidienne sous formes de gants ou de semelles de chaussures. Dans les années 1950, il conquiert le marché des activités aquatiques, lorsque les frères O’Neill créent les premières combinaisons de plongée.

En 1965, dans Opération Tonnerre, Sean Connery et Claudine Auger (photo) se présentent tous deux dans une éclatante tenue rouge ou Farrah Fawcett. Le mythe de la combinaison sexy est né.

neoprene-functionfashion-37-820x1270-

neoprene-functionfashion-38-820x1270-

neoprene-functionfashion-52-820x1270-

À L’ARRIVÉE

Son succès mode, le Néoprène le doit à sa consistance. Le tissu a du « corps », il est épais, dense, et offre modernité et tenue, voire rigidité, aux vêtements. Mais il permet aussi une aération optimale : en cela, il est le tissu idéal entre janvier et avril, quand les températures oscillent, passant du chaud au froid. Relativement malléable, il prend des formes qu’aucun autre tissu ne pourrait garder plus de deux minutes. Il permet alors aux créateurs de travailler sur les volumes.Techniquement, le néoprène présente une foule d’avantages : léger, thermorégulateur, respirant, résistant et peu soumis aux déformations du temps, il n’est pas loin de la seconde peau. Conçu dans un caoutchouc spécial, il accepte la fusion avec d’autres matières sans ciller et ne bouge pas d’un poil lorsqu’on traite sa surface à coups de micro-perforations, impressions, embossages et autres motifs en relief.

Le néoprène n’est donc pas laissé à l’état brut. Il est transformé grâce à des techniques innovantes de contrecollage qui lui donne un aspect sandwich. Par exemple, on va avoir une face avec une certaine texture, une autre avec une matière différente et enfin, entre les deux vous allez avoir une espèce de mousse de néoprène qui donne toute le corps à ce tissu. En plus d’un jeu sur le travail des matières, les couleurs aideront aussi à faire oublier aux fans de la mode l’image si peu seyante de la combinaison de plongée.

Alors, ça se porte comment le néoprène ?

Surtout pas en total look, mais parfait en blouson, bomber, sweat-shirt, manteau ou même pantalon droit. L’attitude ? Casual chic. L’esprit ? Forcément sportswear ascendant techno mais pas forcément geek.

neoprene-functionfashion-40-820x1270-neoprene-functionfashion-39-820x1270-neoprene-functionfashion-41-820x1270-neoprene-functionfashion-42-820x1270-neoprene-functionfashion-43-820x1270-neoprene-functionfashion-50-820x1270-

Donc pour résumer :

POINTS POSITIFS

  • une matière confortable
  • qui tient chaud mais rien d’insoutenable
  • il permet également d’avoir deux faces
  • C’est un support qui rend les imprimés lumineux
  • il offre de la tenue avec de la rondeur et de la nervosité dans le tombé et un confort au porté grâce à la souplesse et l’élasticité.
  • une jupe ou un pantalon fabriqué dans cette matière à la fois molle et ferme se tient parfaitement : pas de plis, ni de faux-plis, pas de genoux ou de fesses qui pochent, ni de bourrelets.
  • la chose reste telle que vous l’avez enfilée le matin.
  • et ce n’est pas fragile.
  • ça se lave bien, les couleurs ne s’éteignent pas.
  • ce genre de matière donne du volume sans faire bibendum. On peut donc l’adopter avec des formes. Justement, son aspect rigide donne de la tenue à la silhouette.

POINTS NEGATIFS

  • si vous avez du mal avec les matières synthétiques (polyester, polaire and co), vous risquez de mal supporter le Néoprène.

Alors prêtes à plonger pour le néoprène….?

Je vous dis à demain pour la suite,

KISS & TELL,

Emma Easton

– SHOP THE POST – 

Maillot-Combi-Body, Duskii, SHOP ICI

Sélection Asos Néoprène, tous produits confondus, SHOP ICI

Neoprene Made In france,Cetus Biarritz, SHOP ICI

Comments are closed.

NE RATEZ PLUS UN POST
INSCRIVEZ VOUS

Master Of Details, le blog où le détail n’est pas accessoire qui a pour mission de "réduire" sa garde robe aux basiques atemporels et essentiels.
Mon ADN n’est plus qu’à un clic…
À très vite, Emma Easton

Non, merci.